L’Institut Pasteur se charge du stockage du vaccin à son arrivée avant sa distribution aux différentes unités

0
106
L'Institut Pasteur se charge du stockage du vaccin à son arrivée avant sa distribution aux différentes unités

Le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr. Djamel Fourar a affirmé, samedi, que l’Algérie était préparée pour la conservation et le stockage du vaccin anti-covid-19 qui sera acquis, précisant que l’Institut Pasteur se chargera de son stockage à son arrivée avant de procéder à sa distribution aux unités de stockage à travers le pays.

S’exprimant lors d’une conférence de presse dans le cadre de la préparation du  lancement de la campagne de vaccination contre l’épidémie Covid-19, M. Fourar a assuré que l’Algérie dispose des moyens nécessaires au stockage de ce vaccin, assurant qu’un inventaire complet de la chaîne de froid dont dispose le pays avait été réalisé pour assurer le stockage de cette matière sensible. Pour ce faire, l’Institut Pasteur se chargera, en première étape, du stockage du vaccin dès son arrivée, avant de procéder, par la suite, à sa distribution aux autres unités de stockage à travers les wilayas qui avait abrité les campagnes de vaccination dédiées à d’autres maladies, a expliqué M. Fourar qui a rappelé que les spécialistes algériens ” disposent déjà d’une grande expérience en la matière”.

Précisant que la campagne de vaccination relative à l’épidémie Covid-19 ne sera pas limitée dans le temps, M. Fourar a fait savoir que les opérations de vaccination de la population des zones d’ombre et des zones enclavées seront assurées par des équipes médicales itinérantes. Fourar avait souligné auparavant que l’Algérie était soucieuse de ” choisir un vaccin efficace et sûr pour les citoyens” et annoncé que tous les moyens logistiques (équipements, chambres de froid et de congélation) sont fin prêts pour le stockage et la conservation du vaccin”.

Le même responsable avait également fait savoir que le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a chargé le ministre de l’Intérieur et les autres secteurs de pourvoir le ministère de la Santé en moyens ,s’ils venaient à manquer, en vue d’assurer la campagne de vaccination au profit de toutes les régions du pays.

Pour ce qui est du nombre des centres ayant été préparés à cette opération, il avoisine 8.000 centres de santé répartis à travers le pays, entre les polycliniques, les centres de santé de proximité et les salles de soins.