Mes Déboires Avec Les Ahrars

0
200
Mes Déboires Avec Les Ahrars

Yazid Jzr

Le Hirak algérien a sauvé le pays d’un chaos certain. Il a bouclé ses objectifs en un temps record.
Une fois ses principales revendications satisfaites et sa mission salvatrice accomplie, le peuple s’en est retourné chez lui, vaquer à ses occupations quotidiennes et a fait confiance, pour la suite, en l’institution militaire.

Elle a réussi avec brio un coup de maître et a déjoué tous les plans ourdis contre le pays et a, par ce fait, quoi qu’on en dise, accompli son strict devoir constitutionnel avec une stratégie inégalable.

Sur les réseaux sociaux, ce fut une toute autre histoire…

Curieux de nature, j’entrepris de faire le tour des pages et des personnages illustres pour avoir une idée des différents courants de pensées qui avaient émergés sur la toile.

J’ai essayé moi aussi de faire mon devoir de citoyen en participant activement, mais virtuellement, à ce changement inédit qui a bouleversé notre quotidien.

Je vous invite à faire un tour avec moi et je vous raconte aussi, comment je me suis fait évincer de la plupart de leurs pages.

Daech light. la bourse d’état ou la vie

La page de Rachad, pour commencer, un ramassis de terroristes bon chic bon genre, européanisés, qui leurrent leurs disciples en leur promettant, non plus un paradis où les attendraient les 70 vierges des années 90, elles ne font plus recette, mais en promettant un état civil démocratique utopique empreint de liberté d’expression où tout le monde vivrait heureux et aurait beaucoup d’enfants… bref de la salade que leurs adeptes broutent à longueur de journée par les oreilles.

J’ai été éjecté, manu militari, car j’ai osé demander à Mourad Dehina, leur gourou, qui a justifié le meurtre de nos intellectuels en passant, s’il comptait un jour rembourser ses études au MIT que lui a grassement payé l’état algérien avec l’argent du contribuable, comme retour d’investissement, nous avons reçu des bombes.

 

Amiss tamurth KDS ou KDR?

Suivant. Yahia Mekhiouba, le bien nommé, dont le discours nauséabond est  approximatif et dénué de logique, Ces propos sont imprégnés d’inversion accusatoire, diffamatoire et propagandiste à souhait.

Il m’a bloqué car il n’a pas du tout apprécié que je lui dise, qu’avant, il y avait les KDS, grâce à lui, il y a maintenant les KDR (R pour Rachad).

Une nouvelle espèce était née.

L’Élite roule en Mazda MX

Amir Boukhors, dont l’anagramme du nom suffit à cerner le personnage.

Maquereau de la politique, il s’est érigé en gardien de la vertu comme si lui, était un saint irréprochable.

Je ne l’ai jamais écouté, je n’ai pas pu baisser mon niveau à ce point, mon éducation me l’interdit.

Ce qui m’a le plus choqué avec lui, ce n’est pas l’immoral personnage en lui-même mais le fait qu’il soit partagé et défendu par des personnes ou des pages sensées appartenir à … des intellectuels !

Comment l’élite suit un inculte pareil ! je n’ai jamais compris. On m’a répondu une fois, il dit des vérités. Même une horloge cassée donne la bonne heure 2 fois par jour.

Le racisme envers les Suédois

Puis, Karim Ouslimane, qui lui au moins se rend compte qu’être traité de rachadiste n’est pas honorable.

Il avoue même, de sa propre bouche, que les médecins lui ont scanné la tête et ont confirmé qu’ils n’y avaient rien trouvé.

Lui m’a juste interdit car je lui ai demandé si on pouvait ramener des Suédois cette fois-ci (1er novembre 2020) pour gonfler le hirak parisien.

Il n’a pas volé son surnom de Nait Gualite, merci Casbah.

Le zenjabil attire-t-il les mouches ?

L’incontournable Sir Larbi Zitout, le mentor de toute cette nébuleuse, qui nous fait comprendre, sans le dire, entre 2 gorgées de zanjabil mielleux, le Hirak c’est moi!

A force de me faire traiter de mouche par ses sujets à chaque fois que je disais un truc sensé, j’ai fini par sentir des relents puants qui sortaient de mon écran, je me suis vite viré moi même. J’ai un nez et je le préserve.

Sa mission, réécrire l’Histoire, blanchir les terroristes, justifier leurs exactions et tout mettre sur le dos de l’ANP.

Haya Allah ahrars Al PayPal.

Mohcen m’a tué…de rire

La page du RCD, ou chaque post politique est subversif, à la limite du diffamatoire. Il n’y a rien à dire, ils maitrisent le verbe, assez pour flirter avec la loi sans trop la transgresser.

Cerise sur le gâteau, ils illustrent pratiquement chaque post avec une pose glamour de leur beau président.

J’ai juste fait remarquer à ses adeptes, que puisque leur président était convoqué pour une affaire pénale et que tant que la justice n’a pas tranché, il serait plus judicieux de mettre sa présidence en pause ou du moins, cesser de poster “on est avec toi” à tout va, car s’il est coupable, ils seraient tous complices par leur fidélité inconditionnelle.

Viré ! ils n’ont décidément pas la culture de la démocratie au RCD.

Taupe modèle

Je me rabats donc sur la page du Paon en personne, Mohcene Belabbes, à qui je pose la même question et qui, bien sûr, m’éjecte aussitôt.

Les photos illustratives sur ses posts étaient pourtant de bien meilleure qualité, vérifiez vous-mêmes.

A se demander si ce n’est pas Mohcen qui gère les deux pages…

Madame Tahkout refuse mon aide

Abdou Semmar, épouse Tahkout, avec ses articles montés à la chaîne comme des voitures frelatées et qui fait croire qu’il fait du journalisme d’investigation en plein palais présidentiel ou QG militaire… à partir de son asile forcé, à Paris.

Ayant eu vent de ses déboires administratifs qui l’ont obligé à vendre son âme pour un permis de conduire, je lui ai juste collé en commentaire un lien vers le ministère de l’intérieur où ils expliquent comment renouveler facilement un permis de conduire.

Je voulais rendre service.

Radio Mystére

 

Radio M, ils ne m’ont pas viré, mais supportent tres mal pas quand je leur rappelle que leur présentateur vedette emprisonné n’est pas journaliste. S’ils en ont la preuve, qu’ils nous montrent ses cartes de journaliste, il a bien dit sur leur plateau qu’il n’avait pas étudié le journalisme et qu’il avait plusieurs cartes, non?

Ils ne m’ont pas viré, mais ils n’ont pas non plus répondu à mon autre question d’ordre existentiel, à savoir, à quoi correspond vraiment la lettre M de Radio M, car si c’est Maghreb, comment se fait-il que  90% de leurs posts ne concernent que l’Algérie.

Il aurait été plus judicieux, dans ce cas,  de l’appeler Radio A.

A moins que le M ne désigne autre chose …

Offshore

Fodil Boumala, l’insaisissable, qui ne m’a jamais répondu à une question très simple : Qui gère sa page à partir du Royaume Uni?

Dernièrement, le mot Offshore, au-dessus de sa tête sur une vidéo YouTube de la radio sus citée, m’a finalement ouvert les yeux.

Je suis peut-être tatillon mais je tiens à respecter la volonté du Hirak originel, qui scandait:

Piétons vs Cyclistes

 

Assia Guechoud, elle m’a plus que bloqué, je ne peux même plus accéder à sa page, elle n’existe plus pour moi ni moi pour elle.

Elle s’était indignée quand d’autres adversaires, mais néanmoins de sa fratrie, lui ont volé la vedette en allant se plaindre à Genève à vélo alors qu’elle et ses oisifs camarades y sont allé à pieds. Une fois sur place, ils se sont battus comme des chiffonnières pour la paternité de la trahison.

Je lui ai juste fait comprendre que ce sentiment qu’elle a ressenti quand d’autres ont, selon elle, parlé au nom de son groupe est exactement le même ressenti des 44 millions d’Algériens qui ne l’ont pas mandaté pour parler en leur nom.

La marche c’est bon pour la santé physique, pour la santé mentale, je ne sais pas.

Caligula

Lyes Rahmani, rien que de dire son nom m’horripile. Ce personnage donne une image d’un monstre sanguinaire, vulgaire et revanchard contre un système qui lui a pourtant tout donné.

Il cherche à détruire à tout prix une institution qui a été témoin de sa lâcheté manifeste quand il devait se comporter en homme. Il ne semble se comporter en tant que tel, que derrière un écran, quand il est seul et imbibé.

Vade retro satanas !

Le mur des lamentations

Brahim Laalami, le bâtisseur de murs qui gonflé à bloc et télécommandé à distance, se permet de bloquer l’accès à une administration, puisque dit-il, personne ne va voter de toute façon.

Puisque personne ne va voter, pourquoi l’emmurer?

Trump himself, lui aurait offert 10 millions de dollars dans un sac noir pour bâtir le mur avec le Mexique. Brahim a refusé, on ne l’achète pas!

Il parait qu’il a un niveau ! je ne dis pas le contraire, mais j’ai compris un niveau à bulle, l’instrument préféré du maçon …

Ghani et la vidéo perdue

Ghani Mahdi, le bonimenteur qui tourne tout à la dérision, dans un style satyrique digne de l’immonde Charlie Hebdo, nous explique comment les gouvernements avec la complicité de grands laboratoires pharmaceutiques créent une panique juste pour nous vendre des vaccins inutiles et s’en mettre plein les poches !

Sa conclusion, ne pas arrêter le hirak, la corona est une ruse.

Une semaine plus tard, la vidéo en question est supprimée et il est devenu, tout à coup, un grand moralisateur qui explique que le gouvernement ne fait pas assez pour protéger le peuple qui a pris tout seul la décision gouvernementale d’interdire le Hirak.

Je ne parle même pas quand il visite des quartiers londoniens mal famés où les étudiants vivent soi-disant comme des rois. Il oublie juste de préciser le coût des études parmi les plus chers du monde.

Entre des études gratuites chez vous ou débourser au minimum 8000 euros par an ailleurs (sans compter le logement et les frais annexes), faites choix.

Sa technique préférée dont il use et abuse :

 

La roue de secours

Rachid Nekkaz, le magnifique, à lui seul il mérite une série de 20 saisons au moins.

D’ores et déjà, je peux vous dire que depuis qu’il est emprisonné, on a noté une nette amélioration de la bande passante Internet en Algérie.

On ne va pas refaire le portrait du bonhomme qui excelle dans l’art de la prestidigitation. Il arrive à faire voir à ses groupies des choses à travers les oreilles à coup de « choufou choufou b3aynikoum ! » Il suffit d’enlever le son pour se rendre compte qu’il n’y a rien à voir.

On va juste se contenter de la période du Hirak.

Il a essayé vainement de détourner ce dernier en dénigrant son caractère pacifique et en nous vantant les méthodes utilisées par les manifestants à Hong-Kong.

Ils nous les présentent comme des exemples à suivre, avec leurs jets de gravats, leurs barricades et leur provocation systématique de la police.

On saute à autre chose, ou plutôt il saute d’un balcon, sous les ovations des algérois, dont il ne connait apparament pas l’humour particulièrement moqueur et sournois qui consiste à encourager sa victime à s’humilier pour mieux la ridiculiser et rire d’elle, sans qu’elle ne s’en rende compte.

Il ne connait décidément rien aux algériens.

Enfin, son appel au meurtre des députés, s’il votaient une vague loi sur les hydrocarbures que seuls les experts ont compris et qui était sensée, selon lui,  livrer notre pays en pâture à la voracité de Total.

La loi a été votée et Total non seulement a perdu ses vues sur l’Algérie mais sur toute l’Afrique.

L’agent double zéro est hors d’état de nuire, la nakhla du douar est enfin en paix.

Quel choix minable pour détourner un peuple.

La Jeanne d’Arc de Tizi

Samira Messouci. Elle a mené fièrement, sur son fidèle destrier, une horde de chevaliers gesticulants, gonflant leurs poitrines, défiant le virus mortel qu’ils assurent avoir dompté au point d’en avoir fait leur frère de sang.

« Hirak, Corona khawa khawa ! »

Grace a elle, j’ai compris que nos Généraux étaient si puissants qu’ils avaient voulu arrêter le hirak en déclenchant la plus grosse pandémie depuis la fièvre espagnole, à partir de la chine.

Le vaccin va-t-il les tuer en même temps que leur frère de sang.. le Corona ?

La mafia des blaireaux

Hichem Aboud, l’ancien scribouillard, petit protégé de sa hiérarchie.

Sans foi ni loi, il obéit à la loi du marché, services temporaires rendus au plus offrant sous couvert de pucelle blanche comme neige.

Il a quitté l’Algérie en laissant une ardoise grosse comme la dent qu’il a contre le pays dont il détient le passeport.

Pour résumer, si par malheur vous lui serrez la pince, recomptez vous doigts … s’il vous en reste..

Les sous-fifres

Je vous épargne le reste de la liste composée de larbins divers et de tous genres disséminés un peu partout entre Istanbul, Paris, Genève, Montréal, Alger et même en Islande.

Cuisiniers de gargote, escrocs journalistiques, vulcanologues, faux syndicalistes, commentateurs footballistiques, faux prophètes, etc… mais surtout, on a découvert que c’est en Algérie, qu’il y a le plus de « droit de l’hommiste » ou « nachit houqouqi » au mètre carré que partout ailleurs sur la planète. Est-ce un métier ?

Qui nous promet un état civil et non militaire?

Ceux qui brulent les urnes ? Qui agressent, insultent et humilient les électeurs ? Qui bloquent un citoyen qui pose de simples questions? Ou bien les militaires?

Qui veut se battre pour notre liberté d’expression ?

Je vous invite, vous-même, a les tester et éprouver leur capacité de censure, vous seriez choqués.

Épilogue

Jusqu’à quand allons nous laisser, des ratés de la vie, insulter un Peuple qui par, trois fois au moins dans son histoire, a tout donné pour recouvrer sa dignité.

Il a libéré son pays en 1962 d’une puissance mondiale, puis combattu l’internationale islamiste durant les années 90 et l’a éradiquée et a finalement, réussi, en 2019, à imposer un changement politique radical, pacifiquement.

Le hirak a réussi, il est terminé et le chemin du changement est tout tracé. Game Over.

Yazid Jzr, jazairhope.org

 

Sourcejazairhope.org
PARTAGER