Université de Sétif: Enrichissante conférence, pour les étudiants-dentistes, avortée !

0
86
Université de Sétif: Enrichissante conférence, pour les étudiants-dentistes, avortée !

« L’improvisation est un exercice d’équilibre où l’on risque de trop belles chutes » (Michel Déon)

Par S. Nasser

Ceux qui provoquent des événements qu’ils ne peuvent contrôler, ou qui n’évaluent pas les conséquences de leurs actes, on les nomme les « apprentis sorciers ». 

C’est ce qui est arrivé à un étudiant de 5ème année de médecine dentaire de l’Université Ferhat Abbas de Sétif en sa qualité de responsable du Club nommé « Dental Study Club ».
Ce Club, au service des étudiants, a engagé une initiative louable qui est celle d’organiser aux étudiants(tes), dans leur domaine, une conférence intitulée : « Formation en pathologie buccale et chirurgie orale » (Pathology and Oral Surgery Training) assurée par l’éminent Professeur Khalifa Abdellah du Département de médecine dentaire de l’Université d’Oran. Il est DEMS et maître assistant en chirurgie bucco-dentaire (implantologie orale) ; gérant aussi de « Khalifa Dental Accadémie » (formation continue pour dentistes) ; et enfin Ambassadeur de l’Académie américaine de chirurgie buccale en Algérie. Il est classé parmi le Top 100 dentistes du monde de l’année 2021 (selon l’Académie américaine de chirurgie buccale).
C’était une occasion, pour les étudiants, à ne pas rater, eux qui souhaitent depuis des années un tel événement pour parfaire leurs connaissances.
La conférence est prévue le 04 février et les inscriptions pour y participer commencent le 27 janvier 2021 à partir de 13h. Tout est parfait jusqu’à ce qu’un gros grain de sable vienne bouleverser les choses venant du responsable même du Club Il exige de chaque étudiant une somme de 2000,00 DA de participation ! Même étonnés par cette « exigence » certains (les 60 premiers) ont versé cette somme dès la matinée au lieu de 13 h. A cette heure, un groupe d’étudiants se présente non pas pour payer, mais pour protester ! Les choses se corsent, malgré les « explications » qu’a tenté de donner ce responsable du Club. Selon ce dernier il s’agit de « frais » (invitations, restauration pour les invités, collation, banderoles, badges, hydro colloïde etc.), mais rien n’y fait, ces étudiants ne sont pas convaincus ! C’est alors qu’il leur répond que « c’est clôturé » ! Ils augmentent la pression en se présentant au rectorat, non sans avoir pris contact directement avec le professeur, depuis Oran, qui les rassure que ce genre de « négociation » n’a jamais été décidé ! Que sa conférence est totalement gratuite et que c’est lui-même qui prend en charge ses propres frais (hébergement et restauration) comme il l’a fait à Alger et à Constantine !
Reçus, au rectorat, par le responsable chargé des activités des « Clubs », ce dernier tombe des nues en apprenant ce qui s’est passé ! Selon lui, le rectorat a donné l’accord pour cette importante conférence, mais qu’il n’a jamais été question d’argent, que cette « quête » est non seulement interdite, mais que ce responsable du club sera convoqué pour s’expliquer, que c’est l’Université qui prend tout en charge.
Voyant que les choses prennent une autre tournure, le responsable annonce sur la page de son Club que la conférence est reportée, que les étudiants ayant payé se présentent pour récupérer leur argent.

 Reportée au mois d’avril ? Durant le Ramadhan ? Quelle mascarade !

Nous souhaitons que le rectorat s’occupe de cela et de ne pas décevoir les nombreux étudiants qui attendent de profiter des connaissances de cet éminent professeur qui saura, sans aucun doute, privilégier la connaissance, en acceptant d’assurer cette conférence tant attendue !

S.N