Livraison du vaccin russe à l’Algérie: Victoire de la diplomatie algérienne

0
84
Livraison du vaccin russe à l'Algérie: Victoire de la diplomatie algérienne

L’arrivée du premier lot du vaccin russe Spoutnik V à l’aéroport de Boufarik, s’inscrit dans le registre du succès de la diplomatie algérienne, sous les instructions du président Tebboune qui avait lui-même annoncé le début de la vaccination avant la fin du mois de janvier, en insistant sur le fait que la santé du citoyen n’a pas de prix.

Sur ce plan, il faut noter que le président Tebboune a pesé de tout son poids pour arriver à ce résultat, en suivant de près le dossier.
C’est le chef de la diplomatie algérienne qui se chargera de la mission d’annoncer l’arrivée de ce lot ce jeudi via son compte Tweeter, après s’être entretenu avec son homologue russe Serguei Lavrov.

Sans spéculer sur les limites du gouvernement Djerad et sa communication qui reste à désier, le président Tebboune a pris en charge le dossier et a tenu parole pour éviter toute désillusion volontare ou involontaire provoquée par les gestionnaires du dossier

. Il s’est avéré que les nombreux responsables du secteur de la Santé, ne s’intéressaient qu’à la préservation de leurs postes respectifs.

Tout retard allait exposer les citoyens à un risque de santé, car le début de la vaccination signifie l’immunité d’une partie de la population, ce qui permettra de freiner la propagation du virus.

Pour rappel, peu de pays dans ce monde ont réussi à accéder au vaccin, même ceux qui nous dépassent de loin dans le secteur de la prise en charge sanitaire.

L’axe stratégique Alger-Moscou

La livraison du vaccin russe Spoutnik V, par Moscou à Alger, s’inscrit dans le cadre de l’alliance stratégique et historique entre les deux pays.
D’ailleurs, la réussite de cette opération est liée au suivi du dossier par les deux présidents algérien et russe, Abdelmadjid Tebboune et Vladimir Poutine.
Ce dernier a lui-même ordonné aux responsables russes de livrer le vaccin russe à l’Algérie.
D’autres opérations de livraison de vaccins chinois et indien, s’en suivent dans le cadre des liens stratégiques avec la Chine et l’Inde.

Des vaccins que l’Algérie devra partager avec la sœur de la Tubisie dans le cadre des liens de fraternité entre les peuples tunisien et algérien