Rapatriement des algériens: Sabri Boukadoum répond au sénateur Abdelwahab Benzaim

0
97
Sabri Boukadoum: L'ANP n'a pas participé à des opérations militaires hors des frontières

Le chef de la diplomatie algérienne Sabri Boukadoum a annoncé ce jeudi que l’opération de rapatriement des algériens bloqués à l’étranger se poursuivra, malgré l’apparition du variant du virus, faisant savoir  que la priorité restera pour les cas d’urgence.

Le MAE répondra en cette opportunité   au membre du Conseil de la Nation  Abdelwahab Benzaim,  “trois  vols quotidiens à partir des aéroports français sont maintenus pour  pour l’évacuation des ressortissants avec priorité pour les personnes malades, les personnes âgées,  les étudiants qui ont fini leurs études et les travailleurs en fin de contrat” indique-t-il. Sur ce registre, il réitera l’engagement de l’Etat a mettre tous les moyens humains et matériels pour la réussite des opérations de rapatriement.

Dans le même sillage, il faut noter que  les pouvoirs publics ont maintenu trois vols quotidiens depuis Paris pour permettre à la communauté algérienne de revenir au pays avec une priorité donnée aux cas urgents comme les personnes malades, les personnes âgées, ainsi que les étudiants qui ont terminé leur cursus et les travailleurs en fin de contrat.

« Actuellement, nos représentations diplomatiques continuent d’inscrire les citoyens bloqués désireux de revenir au pays’ », précise le chef de la diplomatie algérienne

Plus de 30 000 Algériens bloqués à l’étranger ont été rapatriés depuis le début de la pandémie de Convid-19, sachant que des dizaines d’algériens attendent d’être rapatriés et dénoncent la bureaucratie et les passe-droits , l’anarchie, l’opacité , et même  la corruption de cerains responsables véreux en activité à Air Algérie, au ministère de l’Intérieur et des consulats d’Algérie  à l’étranger .