Karim Younes: la bureaucratie ne devra pas être tolérée

0
92
Karim Younes: la bureaucratie ne devra pas être tolérée

Le médiateur de la République, Karim Younes a affirmé samedi à Ouargla, que “la bureaucratie,  qui est un phénomène bien ancré dans le vécu quotidien des citoyens, ne devrait plus être tolérée”.

Présidant une rencontre régionale avec les délégués locaux de la médiation de la république de 14 wilayas du Sud-est du pays, M. Younes a affirmé que se taire sur le sujet (de la bureaucratie) “accroit davantage sa complexité, renforce le désespoir chez le citoyen et élargit le fossé entre lui et l’administration jusqu’à la perte de la confiance envers cette dernière”.

Il a dans ce sens souligné qu’il est temps de parler à haute voix de ce phénomène, loin de tout langage de complaisance, pour pouvoir faire face ensuite à la “hogra” (arbitraire) et réparer l’injustice pour le citoyen”.

Il a ajouté que “la mission de la médiation de la république ne se limite pas à prendre en charge des préoccupations sociales, mais d’écouter les diverses questions légitimes du citoyen exprimées depuis des manifestations du 22 février 2019’’.

M.karim Younes a, à ce titre, déploré la réactions négatives de certaines administrations en direction des citoyens, avant de mettre l’accent sur ‘’la nécessité de ne pas se taire sur de pareilles pratiques portant atteinte à la crédibilité de l’administration et remet en cause la méditation de la République.

“Etre à l’écoute en permanence du citoyen est la condition sin-qua-non pour réussir  le dialogue entre les différentes catégories sociales’’, a ajouté le médiateur de la République.

Tenue au siège de la wilaya d’Ouargla, cette rencontre régionale a été mise à profit par les délégués de la médiation pour soulever une série de contraintes entravant leur mission liées notamment au manque de véhicules et l’absence de sièges pour de nombreuses délégations à travers certaines wilayas.

Faisant le point sur les activités des délégations de la médiation de la république, le bilan présenté fait ressortir plus de 3.482 audiences avec les citoyens et  le dépôt de 1.501 requêtes .

Les contenus des requêtes sont axées notamment  sur les problèmes de logement, l’emploi, la santé, l’agriculture l’industrie et le commerce et le foncier.

Le médiateur de la République, Karim Younes a, lors de sa visite dans la wilaya d’Ouargla, procédé à l’inauguration du siège de la délégation locale de la médication .