Erdogan, a-t-il lâché la confrérie des frères musulmans ?

0
74
Erdogan, a-t-il lâché la confrérie des frères musulmans ?

Des informations rapportées par des médias égyptiens et de certains pays du Golfe, annoncent la fin de la lune de miel entre le néo-ottoman, le président turc Tayep Recep Erdogan, et la confrérie internationale des frères musulmans.

Ces mêmes sources annoncent que les services de renseignements turcs ont instruit les médias inféodés à la confrérie des Frères Musulmans de cesser leurs attaques et campagnes médiatiques contre le gouvernement égyptien, ses dirigeants et les gouvernements des Etats du Golfe.
Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la normalisation des relations entre Ankara et Le Caire, ainsi que les relations entre la Turquie et certains pays du Golfe comme les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite, emboîtant le pas à son allié qatari, qui vient de normaliser ses relations avec ses voisins émiratis et saoudiens ainsi qu’avec l’Egypte.
Dans le même registre, les services turcs auraient gelé l’opération de délivrance de la nationalité turque aux dirigeants des frères musulmans établis sur son sol, et auraient mis sous résidence surveillée certains d’entre-eux, ainsi que la signature d’un document sécuritaire pour y résider en Turquie. Les services turcs auraient également procédé au gel des transferts d’argent opérés par les différents réseaux islamistes destinés à des actes hostiles à leurs pays d’origine.

La nébuleuse intégriste de Rachad serait également touchée par ce revirement de leur mentor et maître , le néo-ottoman Tayep Recep Erdogan

PARTAGER