Echange d’expériences entre la Suisse et l’Algérie dans la lutte contre la criminalité

0
79
Echange d'expériences entre la Suisse et l'Algérie dans la lutte contre la criminalité

La cheffe du Département fédéral suisse de Justice et Police, Karin Keller-Sutter, a souligné, mercredi à Alger, l’importance des échanges d’expériences entre des experts Algériens et Suisses dans le domaine de la lutte contre la criminalité.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati, Mme Keller-Sutter a salué d’abord les “très bonnes relations” qui lient l’Algérie et la Suisse.

“Nous avons eu des discussions très fructueuses. Nous sommes tout à fait d’accord sur le fait que les relations entre la Suisse et l’Algérie sont très bonnes”, a-t-elle dit.

A propos de la coopération dans le domaine de la justice, elle a fait savoir qu’elle a invité une délégation de magistrats algériens pour un séminaire de formation en Suisse consacré à la lutte contre la criminalité et ses différents types.

Elle a ajouté, dans ce cadre, que cette rencontre “permettra d’avoir aussi un échange d’expériences entre experts algériens et suisses” dans le domaine de la lutte contre la criminalité, en soulignant l’importance de ce genre d’échanges.

Concernant la révision de l’accord algéro-suisse d’entraide judiciaire, demandée par la partie algérienne, Mme Keller-Sutter a indiqué avoir proposé, lors de l’entretien avec M. Zeghmati, l’organisation d’une réunion d’experts des deux pays pour “étudier les possibilités d’une éventuelle adaptation de cet accord”.