La Guerre secrète du Makhzen marocain contre l’Algérie

0
249
La Guerre secrète du Makhzen marocain contre l'Algérie
Par Tarek Benaldjia

Qui aurait pu imaginer que « Rachad » récupéré par des agents des services extérieurs marocain, respectivement, Abdellatif Hammouchi et Yacine Mansouri, est derrière la vague d’immigrés qui submerge le pays, en faveur d’amplifier les marches du Hirak?

Il ne fait aucun doute, qu’une opération bien organisée de cette grande envergure par ceux la même, aurait un objectif de politique étrangère du Makhzen Marocain.Venez regardez et analysez par vous même, comment Rachad de Larbi Zitout et Mourad Dhina , avec leurs alliés services marocains peuvent-ils faire état générant une crise humanitaire , avec à la clé la perte de vies de personnes innocentes. Des choses que l’on sait beaucoup moins à propos de l’infiltration du hirak par des services de renseignements étrangers, et de l’énorme vague migratoire africaine “sub-sahariennes “en Algérie.

Quand la direction de la sécurité publique fait état de: 223 ressortissants de différentes nationalités étrangères arrêtés lors les marches populaires. La plupart d’entre eux ont reconnu qu’ils sont des migrants subsahariens.

S’exprimant au micro de l’ENTV, lors de la visite qu’il effectuée à la wilaya de Biskra, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités Locales Kamel Beldjoud a indiqué que ceux qui appellent à manifester tous les jours, veulent le pourrissement et travaillent à l’encontre des revendications du Hirak, dont les fruits seront matérialisés avec l’édification de la nouvelle république.Le ministre de l’intérieur a appelé les services de sécurité ainsi que les citoyens à plus de vigilance vis à vis des complots qui se trament contre l’unité et la stabilité de l’Algérie par des forces ennemies. Kamel Beldjoud a révélé que certains intrus au Hirak sont à la solde de l’entité sioniste et un pays arabe qu’il n’a pas cité nommément

Ces affirmations, doivent nous amener à réfléchir et à nous poser la question suivante : Comment ne pas s’apercevoir de la sincérité des faits factuels ? Ainsi, la plupart des intervenants dans les réseaux sociaux et dans le mouvement

Hirak , ne semblent pas du tout alarmés par cela ! De ce fait, ils font preuve de négligence en proclamant la vérité !Cela explique une des raisons partielles derrière le phénomène d’immigration marocaine clandestine qui arrive quotidiennement en Algérie, amplifié à la faveur du retour en force des marches hebdomadaires des vendredis et mardis. Vu sous cet angle, le jeu des embusqués devient beaucoup plus clair : pourquoi ils ont fait une priorité de la déstabilisation de l’Algérie ?

Et pourquoi ils sont prêts à jeter d’innombrables ressources humaines dans cette entreprise, y compris organiser une coalition d’immigration par procuration pour les aider à y parvenir ?Il est évident que cela avait été découvert par « la famille Rachad » qui servait de stratèges gardien de la bête marocaine et leurs alliés dans leurs recherches préparatoires sur l’Algérie, mais ils ont largement sous-estimé l’importance du peuple algérien dans des circonstances pareilles, en pensant qu’ils pourraient avec succès provoquer un retour aux années d’effusion de sang et de désespoir, soutenu par le makhzen marocain.

Rappelons-nous cet épisode, où L’émir fondateur du GIA, Abdelhak Layada, fut accueilli à bras ouverts par le feu Hassan II. Qui avait fait pire que nous tourner le dos, en accordant asile, aides et assistance aux criminels et sanguinaires du GIA !

C’est une des caractéristiques qui fonctionne le mieux à l’avantage de la guerre par procuration contre les pays riches en ressources naturelles, mais ils oublient que le l’histoire Algérienne est millénaire et représente l’une des civilisations les plus riches de tous les temps. Par conséquent, cela imprégna les citoyens Algériens, leur donnant un sens inébranlable du patriotisme qui allait plus tard se révéler être l’une des meilleures défenses contre cet art de la guerre solidarité civilisationnelle oblige.Une histoire révélatrice et pertinente, sur l’alliance de la « famille Rachad ».

Elle est terriblement inquiétante et indispensable pour prendre connaissance de diverses manipulations qui empoisonnent notre Hirak, sans que nous y prêtions attention. L’éternelle histoire de ces assistants criminelles, sauf les noms et les appellations qui changent le nom, le mode opératoire demeure le même, Juste pour mieux comprendre ce processus sataniste employé contre l’Algérie !