Sabri Boukadoum: L’histoire de l’Algérie est beaucoup plus ancienne que ce que certains laissent entendre

0
143
Sabri Boukadoum: L'histoire de l'Algérie est beaucoup plus ancienne que ce que certains laissent entendre

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a mis l’accent samedi à Alger sur la nécessité de placer la culture “au service de l’histoire et de l’identité algériennes”.

“La culture doit être au service de l’histoire algérienne, notamment celle d’avant 1962”, a affirmé , M. Boukadoum en marge de l’ouverture des travaux du Forum de l’économie de la culture.

Rappelant que les relations entre l’Algérie et la France “remontent à bien avant 1962”, il a indiqué que son département se penchait sur “tous les traités signés par l’Algérie avant l’occupation française en 1830, dont des dizaines avec la France”.

“L’histoire de l’Algérie est beaucoup plus ancienne que ce que certains laissent entendre”, a souligné le chef de la diplomatie algérienne, citant à titre d’exemple le site d’Ain Boucherit, dans la commune de Guelta Zerka, considéré comme le deuxième plus ancien site archéologique au monde.

PARTAGER