Du rififi autour des vaccins en France

0
68
Du rififi autour des vaccins en France

Par Abdel Boudemagh

Dès le début ,les lobbyistes franco-israéliens appuyés par les plus hautes autorités sanitaires avaient jetés leur dévolu sur les vaccins ARNm ceux de Moderna et surtout Pfizer.
Mais voilà qu’un petit vilain canard anglo-suédois qui n‘est pas de la famille des seigneurs dite „ Vaccins ARNm“ Pfizer et Moderna , apparaît dans l’arsenal vaccinal.

Ce vaccin anglo-suédois s’appuie sur une technologie classique de fabrication vaccinale à l‘instar de ses cousins russes (Spoutnik V), chinois ( Sinopharm) et bientôt cubain.

Mais voilà la majorité des Français ont peur des vaccins Moderna et Pfizer car ils portent la connotation „ARNm „et dans leur subconscient ils voient dans leur utilisation
plus des conséquences génétiquement imprévisibles qu’une véritable protection vaccinale contre le CoVid19.
Il est vrai qu‘on se situe plus dans un processus de „ Thérapie génique „ que d‘un vaccin classique „Version Pasteur“ à proprement-dit.
Alors pour les convaincre on fait appel aux généticiens de renom comme le Professeur Axel Kahn un habitué des plateaux télés se présentant vacciné par le Pfizer mais masqué et quand on lui demande pourquoi doit-il rester  masquer malgré la vaccination, il invoque la possibilité de transmettre le CoVid19.
Alors on lui demande quand ôtera-t-il le masque : sa réponse est pour l’instant „ je ne sais pas quand?“.
Avec ce type de réponse les Français se mirent à douter encore plus !
On est plus dans le délire du type phénoménologique, c‘est comme si on vous faisait croire que vous pouvez vous voir passer dans la rue alors que vous vous trouvez dans votre balcon.

La grande majorité des Français se dirent mais qu’en est-il du vaccin Astra-Zeneca ?il n’est pas si vilain le petit canard : il s’utilise comme un vaccin contre la grippe, peut être stocké dans un réfrigérateur domestique alors que les 2 autres ont besoin d‘un stockage avec une température de -70 degré et une logistique de transport sophistiquée digne des fourgons blindés.
Alors il y a eu un véritable engouement pour ce vaccin que le gouvernement français à décider une vaccination à grande échelle dans les pharmacies et les cabinets des médecins généralistes dès le 15 mars 2021.
Mais la riposte des lobbyistes pro-Pfizer et Moderna ne s‘est pas fait attendre !

On accuse le vilain petit canard d’être à l’origine d‘effets secondaires sous forme de thromboses veineuses (caillots sanguins dans les veines): conséquence on arrête tout le vilain petit canard ne passera pas la porte des  pharmacies ni celle  des cabinets médicaux.
Le coup des lobbyistes est réussi les Français dans leur grande majorité (70%) rejette ce vaccin et se laissent enfin tomber dans les bras des vaccins Pfizer et Moderna .
Alors un plan machiavélique se met en place on organise des vaccinodromes en monopolisant les grands stades comme le stade de France ou encore le stade de l‘Olympique de Marseille.
Alors vous allez me dire et les pharmacies, les médecins généralistes ? Et pourquoi des vaccinodromes dans des stades on aurait pu utiliser des parkings ou encore des gymnases ?
Si on utilise les vaccins Pfizer et Moderna il faut pouvoir les transporter et stocker à -70 degré ce qui est logistiquement faisable dans les grands sous-sols des stades avec un approvisionnement régulier et une logistique simple : c‘est plus simple que d’approvisionner les milliers de Pharmacies en France et de plus comment les stockeront-ils?
A cela s‘ajoute que la société pharmaceutique Delpharm va fabriquer dans plusieurs sites en France le vaccin Moderna.
On comprend mieux ainsi la bataille que se livre les grands laboratoires entre-eux avec l‘aide des lobbyistes très présents dans les hautes sphères gouvernementales.

Enfin je tiens à signaler à nos lecteurs que je n‘ai aucun conflit d’intérêt avec Astra-Zeneca ou tout autres laboratoires.

Et pour que l’information reste honnête et vérifiable, il est à rappeler que la Grande-Bretagne a vacciné plus de 20 millions de personnes et dénombre seulement 79 cas de thromboses veineuses à ce jour le 09.04.2021.

PARTAGER