Vers l’immunité collective : 35.6% des habitants d’Oran étaient porteurs du Coronavirus sans le savoir.

0
86
Vers l’immunité collective : 35.6% des habitants d’Oran étaient porteurs du Coronavirus sans le savoir.

Menée récemment à Oran, « l’enquête sur la prévalence du Coronavirus,  a révélé que 35.6% de ses habitants étaient porteurs du (SARS-COV2) sans s’en rendre compte », a déclaré le chargé de communication de la DSP d’Oran, le Dr. Youcef Boukhari.

Dans son intervention à la Radio chaîne 3, le responsable a indiqué que, les résultats de l’enquête sur la prévalence du Coronavirus, réalisée à Oran, favorisent l’hypothèse de « l’immunité collective ».

« A Marsa El Hadjadj, commune de la daïra de Bethioua, l’incidence était à 75% de la population, jugée très élevée. l’échantillon de l’enquête était donc positif », a-t-il révélé.

A ce propos, le Dr Youcef Boukhari a souligné que « sur un échantillon de 1000,  plus d’un tiers des personnes seraient porteur de la maladie à leur insu », et qu’à ce rythme, procéder à « l’immunité collective serait inévitable ».

Par ailleurs, l’intervenant a salué la décision, prise par les pouvoirs publics, de fermer les frontières du pays comme mesure préventive. « Heureusement que l’Algérie a fermé ses frontières, le résultat était satisfaisant, le nombre de cas des variants est très réduit », a-t-il conlu.