Opposée au séparatisme de Macron: la journaliste Nadiya Lazzouni, menacée de mort

0
109
Opposée au séparatisme de Macron: la journaliste Nadiya Lazzouni, menacée de mort

Une journaliste française de confession musulmane a reçu des menaces de mort pour avoir critiqué les mesures anti-islamiques du gouvernement et l’interdiction du port du voile en France.
La journaliste , Nadiya Lazzouni, a suscité un vif intérêt en s’opposant à l’interdiction du port du voile lors de débats télévisés avec des politiciens conservateurs.
La journaliste qui critique l’hostilité du gouvernement français envers l’Islam, a commencé à recevoir des menaces de mort.
Nadiya Lazzouni a interpelé le président français, Emmanuel Macron, craignant
pour sa sécurité.
Lazzouni a déclaré qu’après avoir rendu publique la lettre de menace contre elle et tous les musulmans de France, elle a été appelée du palais de l’Élysée et on lui a conseillé de changer d’adresse par sécurité.

Une enquête a été lancée concernant la lettre

Elle a été informée qu’elle pourrait être la cible des néonazis. Elle a partagé sur les réseaux sociaux une lettre comprenant des injures et des menaces de mort à son encontre et qualifié la situation de «véritable chasse aux sorcières contre les musulmans».
La journaliste a demandé au président Emmanuel Macron, au ministre de
l’Intérieur Gérald Darmanin et à la ministre de la Citoyenneté Marlene Schiappa de prendre des mesures contre la campagne de haine dirigée contre elle et tous les musulmans vivant en France.
Elle a accusé les médias de rester indifférents face à la situation. Le gouvernement a adopté un projet de loi autorisant la répression contre les groupes et les individus soupçonnés d’extrémisme suite à une série d’attaques l’an dernier.
Le projet de loi et les propos tenus par Emmanuel Macron concernant les musulmans ont suscité des réactions, dans l’Hexagone comme à l’étranger.