Claude Mangin: le peuple sahraoui est victime de la spoliation de son territoire, depuis 45 ans

0
74
Claude Mangin à Algérie54: la France ne demande rien au Maroc et participe à la décrédibilisation de l'ONU

Dans un bref entretien accordé à Algérie54, Mme Claude Mangin, militante des droites de l’homme et épouse du détenu politique sahraoui, Naama Asfari, revient sur les derniers développements de la violation du droit international par le parti du président Français Emmanuel Macron, La République En Marche LREM, et la tenue d’une manifestation de solidarité et de soutien au peuple sahraoui à Paris, prévue ce samedi 17 avril 2021 à l’occasion de la journée internationale des prisonniers politiques.

Algérie54 : Des organisations de solidarité avec le peuple sahraoui organisent ce samedi une action de soutien aux détenus politiques sahraouis, quel est l’objectif de cette action ?

Claude Mangin :Le 17 avril est “la Journée internationale des prisonniers politiques”  et la CNT  organise un rassemblement  avec le soutien du Collectif du 17 avril  composé de représentants de nombreux peuples qui déplorent la persistance de prisonniers politiques dont des Sahraouis .

L’objectif est de ne pas oublier tous ces héros qui sont en prison pour réclamer la liberté de leurs peuples. C ‘est aussi rappeler à la Communauté internationale ses devoirs ; Dans le cas sahraoui c’est toute la responsabilité de l’ONU et des membres du Conseil de sécurité qui est montrée du doigt, car ses membres n’ont pas la volonté et le courage politique d’organiser le référendum d’autodétermination promis en 1991 et pour lequel tout le peuple sahraoui est mobilisé pacifiquement depuis 30 ans . Ce n’est pourtant qu’un État qui est en cause, le Maroc, qui sans soutien de ces pays ne tiendrait pas longtemps. Comment se fait-il que ce soit lui qui tienne la dragée haute à l’ONU et non l’inverse ? Comment se fait-il que ce soit le peuple sahraoui qui est victime de la spoliation de son territoire et de ses richesses depuis 45 ans sans compter les années de colonisation espagnole qui remontent à 1884, soit obligé encore et toujours de se justifier d’exister et de demander justice?

Algérie54 :La France officielle et le parti du LREM, viennent de confirmer la partialité de Paris et son soutien indéfectible au régime marocain dans sa colonisation des territoires sahraouis, à travers l’ouverture d’un bureau à Dakhla occupée, comment comptez-vous contrecarrer les desseins d’un lobby français, très actif en matière de soutien à la politique marocaine ?

Claude Mangin :De nombreuses associations françaises  ( AARASD, MRAP , Un camion-citerne pour Sahara …) ont écrit au Délégué Général de LREM ou à Mr Macron  pour crier leur mécontentement devant ce déni  du droit international de créer une antenne au Maroc alors que Dakhla est en territoire occupé par le Maroc, occupation illégale depuis 45 ans et condamnée par l’AG de l’ONU depuis la Marche Verte de 1975. Le député du Parti Communiste Français a interpelé le gouvernement lors de la séance de questions écrites du mardi 13 avril.  Clément Beaune, Secrétaire d’état aux affaires européennes a d’emblée exprimé ses regrets face à “une initiative prise localement qui ne change rien à la position de la France sur cette question hautement sensible “.

Cette affaire a en tous en tous cas défrayé les chroniques puisque le Monde et le Figaro en ont fait état ce qui n’est pas si souvent bien que depuis la reprise des combats le 13 novembre 2020, la presse française est désormais beaucoup plus attentive à cette question.

Entretien réalisé par M.Mehdi