Le groupe Sonelgaz s’est engagé dans un processus de modernisation

0
52
Le groupe Sonelgaz s'est engagé dans un processus de modernisation

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a affirmé mardi à Bechar que le groupe Sonelgaz s’est engagé dans un processus de modernisation en adoptant une nouvelle stratégie lui permettant d’évoluer vers un nouveau style de gouvernance et de gestion.

“Le groupe Sonelgaz s’est engagé désormais dans un processus de modernisation, en concevant et en mettant en œuvre une nouvelle stratégie (Stratégie 2035) qui lui permettra, dans le cadre de son déploiement, d’évoluer certainement vers un nouveau style de gouvernance et de gestion, basé sur ses missions et ses valeurs historiques”, a affirmé le ministre lors d’une visite de travail dans la wilaya de Bechar. “Ce nouveau type de gouvernance protège les droits et les intérêts de l’entreprise et des travailleurs, ainsi que les clients de Sonelgaz et les droits de l’Etat qui est l’unique propriétaire et actionnaire de cette société”, a-t-il précisé lors d’une rencontre régionale des cadres de cette société dans le Sud-ouest du pays.

La finalité de ces transformations et modernisation dans lesquelles Sonelgaz s’est engagée, “est de créer de la richesse et de la valeur ajoutée”, a souligné M. Arkab lors de cette rencontre régionale consacrée à la nouvelle stratégie du groupe Sonelgaz.

“Il appartient donc de mettre l’accent sur la maîtrise des coûts au niveau de la production, du transport et de la distribution, et sur le respect des délais des projets et des investissements, tout en garantissant la qualité requise”, a-t-il signalé.

En plus de développer les compétences en ressources humaines, la numérisation, qui s’inscrit dans le plan d’action du gouvernement, devrait également occuper une place prépondérante dans la nouvelle stratégie du groupe Sonelgaz, a assuré le ministre.

“Notre pays est confronté à un défi majeur, en matière de transition énergétique. Le mix énergétique ne peut pas continuer à se développer au même rythme et selon la même structure qu’aujourd’hui, et les énergies propres, notamment les énergies renouvelables, restent la solution idéale pour la transition énergétique”, a-t-il expliqué.

Le groupe Sonelgaz, a souligné M. Arkab, “a un rôle majeur dans le développement économique et social du pays et doit être un partenaire clé dans la mise en œuvre du programme national de développement des énergies renouvelables, étant donné qu’il dispose de toutes les qualifications d’expérience, de connaissances et de compétences nécessaires pour réussir dans ce domaine”.

“La pénétration du marché international, et du marché africain en particulier, est un autre défi à ne pas négliger, et l’Algérie est un pays leader sur le continent africain et dans le monde en termes d’approvisionnement énergétique et de développement des infrastructures, en ayant investi de grandes capacités dans l’exportation de cette expertise”, a affirmé devant l’assistancele ministre, tout en exprimant ses encouragements pour le succès et la mise en œuvre de cette stratégie.

La rencontre régionale des cadres et représentants des travailleurs du groupe Sonelgaz s’est déroulée à l’université Tahri Mohamed, à Bechar.

La rencontre s’est tenue en présence du Président-directeur général du groupe Sonelgaz, Chahar Boulakhras, qui a, dans sa contribution aux travaux de cette rencontre d’une journée, souhaité la contribution de l’ensemble des cadres et travailleurs de Sonelgaz pour la réussite de cette nouvelle stratégie.

PARTAGER