Les vaccins Pfizer et Moderna, dangereux pour l’activité cardio-vasculaire : L’entité sioniste, la risée vaccinale

0
241
Les vaccins Pfizer et Moderna,dangereux pour l'activité cardio-vasculaire : L'entité sioniste, la risée vaccinale

Coup de tonnerre dans le monde de la recherche et de la science, lié à la lutte contre la pandémie du Covid-19 et coup dur pour Pfizer et Moderna.

Le journal allemand «  Frankfurter Rundschau« reconnu mondialement pour son sérieux,a révélé ce mercredi, citant une publication  de « Circulation Research „de San Diego ( USA) , que la protéine Spike contribue à l’endommagement des cellules endothéliales vasculaires, et que la CoVid19  est en fait une maladie vasculaire et non respiratoire.

En résumé, les vaccins Pfizer et Moderna injectent la protéine Spike qui est responsable de la maladie vasculaire covid-19.

Lire (https://www.fr.de/wissen/corona-covid19-coronavirus-spike-protein-lungen-atemwege-gefaesse-erkrankung-90487114.html?fbclid=IwAR2GUDFYPWkU4BjJSCtSjLcyr1Y6GaQZxXCIGos3_EO44WSnUMrq1VyxhvQ)

Sur ce registre, il convient de souligner les autres vaccins sont traditionnels et classiques et n‘ injectent pour laplupart que le virus désactivé et non la protéine Spike ce qui est le cas du vaccin russe Spoutnik V qui demeure actuellement le mieux indiqué ne présentant jusqu’à ce jour aucun danger mortel.

Dans le contexte d’une vaccination par les vaccins Pfizer ou Moderna il faut noter que, les effets à moyen terme seront désastreux avec une grande probabilité d’explosion des maladies vasculaires auto-immunes ou encore de Diabète.

Coup de massue sur la tête de l’entité sioniste

En jouant au leadership d’une course effrénée de la vaccination de masse au niveau mondial, le premier ministre de l’entité sioniste Benjamin Netanyahou, avait tout misé sur le vaccin Pfizer , dans son obsession de se maintenir,quoiqu’il en coûte , au pouvoir.

En voulant être la vitrine commerciale de Pfizer, l’entité sioniste a exposé ainsi sa population à de grands dangers et les conséquences sous la forme d’effets à moyen terme qui  ne vont pas tarder à surgir.

De telles conséquences de la vaccination risquent de laisser des traces indélébiles sur la population de l’entité sioniste à moyen terme.

Dans un récent article publié par Algérie54, intitulé « rapport catastrophique sur la vaccination en Israël », nous avons évoqué le Comité populaire israélien (IPC), un organisme civil composé d’éminents experts israéliens de la santé, avait publié son rapport d’avril sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Les conclusions sont catastrophiques à tous les niveaux.

Leur verdict est qu’”il n’y a jamais eu de vaccin qui ait nui à autant de personnes”. Lire https://algerie54.com/2021/04/25/vaccination-42/?fbclid=IwAR29MXLsT2MvDNdA_o3ZVFw_UniuzJPtnA4aDoNFw0pIGJrXimEja4SICjY

Et (https://www.leparisien.fr/societe/vaccins-anti-covid-19-pfizer-et-israel-violent-il-vraiment-le-code-de-nuremberg-15-03-2021-B5EZ2MVD5FHX3L7GFQCDQMUQBE.php)

Sagesse du président Tebboune et blocage en amont de groupes d’intérêts.

Algérie 54 a mis en garde contre les agendas de certains responsables algériens, chargés du dossier de la vaccination et qui font barrière au projet du président Tebboune de concrétiser le projet de production du vaccin russe Spoutnik V en Algérie, en partenariat avec la Russie , au profit de l’importation des autres vaccins à savoir Pfizer, et Astra Zeneca, en attendant que l’achèvement de la vaccination des peuples américain, français, et britannique, pour nous ramener ce qui reste ( l’Algerie n’est pas leur poubelle) sachant que 67% des français rejettent le vaccin Astra Zeneca et qu‘en France des millions de doses n‘ont pas trouver de preneurs!

Sur ce plan, il faut saluer la décision du président Tebboune d’accorder la priorité au vaccin russe, en rejetant les vaccins ARNm type Pfizer et Moderna.

Pour de nombreux spécialistes, la jeune population algérienne ( 54% de moins de 30 ans) reste le meilleur vaccin naturel qui a permis  l’acquisition rapide d‘une immunité collective.

Quant à ceux qui continuent de participer à des communications alarmistes sur la situation sanitaire en Algérie, en vue de gagner du temps pour faire peur avant l’échéance du mois de juin prochain, en mettant en parallèle les prochaines étapes du déconfinement en France amplifiées par des appels incessants et surmédiatisés, sont mis au pied du mur par cette révélation, cette bombe à retardement, qui vient de mettre à nu l’efficacité du vaccin Pfizer, et qui intervient quelques jours après la publication de l’agence française d’évaluation du médicament et qui recommande l’arrêt immédiat des quatre vaccins à savoir, Astra-Zeneca,Pfizer, Moderna et Johnson, suite à la découverte de grandes failles et lacunes dans leurs études cliniques respectives.

Des études qui devraient être achevées en 2024, alors que ces vaccins ne détiennent que des autorisations temporaires et non définitives.

L’étude clinique du produit fini a été bâclée, et tous les laboratoires le reconnaissent:  cette dernière devait se terminer en 2024.

Il y a une mise en danger de la santé d’autrui du point de vue juridique.

Sur ce registre, il faut préciser que, le Dr Catherine Frade cheffe du département européen de recherche sur le médicament avait demandé l’arrêt immédiat des vaccins et un complément d’enquête en urgence.

Lire : https://thebl.com/politics/french-drug-evaluation-center-concludes-all-4-covid-vaccines-should-be-discontinued.html

Lire https://algerie54.com/2021/04/29/vaccination-46/?fbclid=IwAR3Z9XwXTbv8pIq7PEyLj3IvDJNeSw2onWQCZFUjV6tiFiNs1SsHv9caA8E