Le Maroc amnistie les cultivateurs du cannabis

0
129
Le Maroc amnistie les cultivateurs du cannabis

En violation du droit international; préconisant la lutte contre la drogue,le régime marocain, en fin de règne, n’a pas trouver mieux pour faire face à la colère sociale, que amnistier les cultivateurs du cannabis, après avoir présenté ses lettres de créances à l’entité sioniste, pour trouver un allié conjoncturel pour sauver le trône de Mohamed VI.

Ainsi, des médias marocains révèlent que des dizaines de milliers de cultivateurs de cannabis dans le nord du Maroc, fief du Hirak du Rif, seront bénéficiaires d’une amnistie générale et seront exonérés des poursuites judiciaires.

Cette amnistie ouvrira la voie  la légalisation des cultures de cannabis, dont l’objectif est d’inonder les continents africain et européen de cette drogue, et qui serait susceptible de créer de l’emploi dans une région très affectée par la fermeture des frontières terrestres avec l’Algérie, et le renforcement de la lutte contre le trafic de drogue par l’Algérie

Selon des études présentées en début de cette semaine au Parlement du Makhzen, par le ministère marocain de l’Intérieur, la culture du cannabis fera vivre  50.000 familles et 400.000 personnes au total.

L’Algérie face à la  guerre de la drogue

Les autorités algériennes sont appelées à durcir les lois de lutte contre le trafic de drogue, même en imposant les peines capitales, pour diminuer la guerre d’épuisement menée par le Makhzen, et qui vise en premier lieu le déchirement de la société algérienne et sa jeunesse visée par la drogue, qui traverse les frontières terrestres et maritimes; malgré les efforts consentis par les différents services de sécurité.

 

PARTAGER