Le contrecoup de Djamila Boupacha, sur le front subversif intérieur

0
152
La leçon du manifeste de « Djamila Boupacha »

Par Tarek Benaldjia

L’objectif ultime du projet mené par les États-Unis et l’Europe,  vise à «arrêter l’Algérie». Puisqu’ils pensent pouvoir la bloquée s’ils parviennent à se débarrasser du président « Tebboune ». Cette théorie est enseignée parla NED-NDI  comme un projet politique à leurs alliés du front intérieur.

Aucun n’a objecté cette équation compliquée, ils l’ont tous embrassé. Désormais, tous les membres de ce front subversif, en passant par «l’opposition conservatrice» qui a fait défection du Parti du Font Islamique du Fils (FIS), s’efforcent dans cette mission de préparation de «la fin de Abdelmadjid Tebboune» ?

Leurs espoirs épinglés sur ce scénario rocambolesque seront transformés en poussière.

Ils ont perdu leurs espoirs épinglés en 2021, Ils ont perdu l’espoir de pouvoir déposer le président « Tebboune » par des moyens légaux et dans le cadre du processus politique. Idem pour  les puissances soutenant ceux  la même ont également perdu espoir. Ils pensaient qu’ils pouvaient «faire tomber l’Algérie de son haut » Mais l’algérie est restée debout et robuste, malgré les actions et les coups qu’elle avait subis.

Par conséquent, ils rehaussent leurs espoirs par le biais de coups d’État et d’interventions par des moyens non démocratiques. La déception de l’échec de la tentative de coup d’État de 2019 est flagrante de ce point de vue.

S’ils n’atteignent pas leur objectif en 2021, ou s’ils comprennent le fait qu’ils échoueront, ils vont tenter une dernière «intervention extraordinaire». La plus grande preuve de cela est leurs propres déclarations, positions, poursuites et opérations. « Halte à la guerre déclarée contre le peuple Algérien » ?

Le «contrecoup » des signataires de la pétition à leur tête « Djamila Boupacha » ancienne condamnée à mort.» à été d’une disgrâce contre les camps adverses dirigés contre l’axe national. Aussi idem, contre toutes les forces occultes qui les soutiennent.

Aucun pouvoir, aucune marionnette ne peut dissuader l’Algérie de sa grandeur. Ils seront tous bannis de l’histoire. L’Algérie est un pays capable de surmonter tous les obstacles qui se croisent sur son chemin.

C’est pourquoi, individuellement nous n’avons aucune chance de mettre un terme à cette escroquerie étasunienne et de l’hexagone  dirigée contre l’Algérie, mais ensemble, si nous faisons circuler largement l’information et que nous alertons autant de monde que possible, alors nous saurons nous en protéger et contre-attaquer ces parties hostiles qui se sont placées au-dessus des lois et des principes élémentaires sensés garantir le respect et la justice entre algérien.

Il n’y a personne d’autre à assumer ses responsabilités à notre place. Le destin qui nous réunis nous a retrouvés, Il nous affirme que, cette responsabilité, a de nouveau mis la génétique politique devant nous.

 

PARTAGER