Réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la Palestine : l’Algérie présentera, ce dimanche, une série de propositions

0
118
Réunion du Conseil de Sécurité de l’ONU sur la Palestine : l’Algérie présentera, ce dimanche, une série de propositions

L’Algérie présentera, ce dimanche, une série de propositions pour tenter de faire cesser l’escalade guerrière en cours au Proche-Orient, lors d’une réunion virtuelle publique du Conseil de sécurité. Au moment où certains États arabes choisissent la normalisation des relations avec l’entité sioniste, l’Algérie continu de soutenir, encore et toujours, le droit du peuple palestinien à défendre ses terres.

Depuis le début lundi de l’agression israélienne contre la bande de Ghaza, au moins 157 personnes, en majorité des Palestiniens, ont été tuées.

Dix Palestiniens, parmi lesquels deux femmes et huit enfants, membres de deux familles cousines, ont en effet péri à l’aube dans une frappe israélienne dans le camp de réfugiés d’Al-Shati, dans la ville de Gaza.

Les enfants “ne portaient pas d’armes, ils n’ont pas tiré de roquettes”, a témoigné Mohammad Al Hadidi, l’un de pères éplorés, disant que les gamins “portaient leurs habits de fête”, en référence à la coutume de porter de beaux vêtements durant l’Aïd el-Fitr, marquant la fin du ramadan.

L’ambassadeur palestinien à Alger critique la tentative de l’administration américaine de faire obstacle à la convocation de la session du Conseil de sécurité

L’ambassadeur de l’État palestinien en Algérie  Amine Makboul  critique la tentative de l’administration américaine de faire obstacle à la convocation de la session du Conseil de sécurité concernant les derniers développements en Palestine, appelant à une pression musulmane, arabe et internationale pour prendre des décisions décisives à mettre en œuvre.

Le diplomate palestinien a qualifié cette attitude d'”indigne”, dénonçant le “parti pris” de l’administration américaine envers “l’injustice et l’oppression que l’entité sioniste pratique contre les Palestiniens”.

Amine Makboul a exprimé le souhait que le Conseil de sécurité prenne des “décisions décisives, affirmant le droit du peuple palestinien à Al-Qods et à l’établissant d’un État palestinien avec Al-Qods comme capitale, ainsi que la condamnation du crime sioniste à Ghaza”.

L’ambassadeur a rappelé les déclarations du Président Tebboune qui a souligné que la cause palestinienne “est sacrée pour nous et pour l’ensemble du peuple algérien”, déplorant “l’empressement pour la normalisation (avec l’entité sioniste), à laquelle nous ne prendrons jamais part”.

Par ailleurs, il a mis en avant les manifestations organisées sur les frontières jordanienne, libanaise, syrienne et égyptienne qui dénotent, selon le diplomate, d’une prise de conscience arabo-musulmane en faveur de la cause palestinienne .