Le professeur Jamal Mimouni, rattrapé par sa plaidoirie en faveur du terroriste Mourad Dhina

0
222
Le professeur Jamal Mimouni, rattrapé par sa plaidoirie en faveur du terroriste Mourad Dhina

Le professeur Jamal Mimouni a été placé ce dimanche par le Tribunal de Ziadia à Constantine, sous contrôle judiciaire. Il avait été arrêté ce vendredi lors de la marche interdite, pour « incitation à attroupement », et « non-respect des décisions administratives ».

Les médias de la Fitna, présentait le professeur de Physique, comme démocrate, défendant la liberté d’expression et la liberté de manifester, sans pour autant révéler ses liens avec la nébuleuse du terrorisme, Rachad, et ses plans de déstabilisation du pays, concoctés dans las laboratoires des officines étrangères hostiles à l’Algérie.
Algérie54, revient sur un de ses écrits publié, le 22 juin 2012, sur le site oumma.com, intitulé « le cas Mourad Dhina : pour que justice soit rendue »

https://oumma.com/le-cas-mourad-dhina-pour-que-justice-soit-rendue/?fbclid=IwAR1B7R7fAougpnJnJMCFhCStpoHZiPVTJQWxgRD4bRsigHwhAbcL1J35Fs8

Le Professeur de Physique défendra, sans ambages, son ami Mourad Dhina, estimant que celui qui appellera au nom de la FIDA, durant la décennie noire, à éliminer les journalistes, artistes et intellectuels, à l’image des Alloula, Yefsah , Hasni, pour la simple raison qu’ils ne partageaient pas sa vision obscurantiste et terroriste. Jamal Mimouni appellera à sa libération lors de son arrestation en France, et mieux encore, il le qualifie de “défenseur” des droits de l’homme.

Ceux qui veulent aujourd’hui blanchir, Mourad Dhina, devront en premier lieu convaincre les familles des victimes, et leurs enfants. Les quelques mots de consolation propagandistes des Kadi El Ihsene, ou de l’auteur des fetwas et commanditaires des assassinats, ne changeront rien à la donne.

Lire aussi

https://algerie54.com/2020/06/13/mourad-dhina-le-nouveau-prix-nobel/

https://algerie54.com/2021/04/20/terrorisme-10/

https://algerie54.com/2021/02/07/hirak-medias-22/