Mourad Ghozali, candidat aux législatives: Le prochain scrutin devra introniser les compétences intègres pour restaurer la confiance entre le gouvernant-gouverné

0
306
Mourad Ghozali, candidat aux législatives: Le prochain scrutin devra introniser les compétences intègres pour restaurer la confiance entre le gouvernant-gouverné

Issu d’une famille  de patriotes,universitaire, et membre actif dans la société civile, via l’Organisation Nationale des Enfants des Moudjahidine, en sa qualité de secrétaire général de la wilaya d’Oran, et président de l’association des résidents du 11, Boulevard de la Soummam d’Oran, Mourad Ghozali, candidat de la liste indépendante de Amen Wahran, portant le numéro(45), estime que le prochain scrutin est une étape importante dans la promotion des valeurs démocratiques et la rupture avec les pratiques du passé, accordant plus d’intérêts à l’argent sale , le copinage et l’allégeance à El Isaba.

L’invité d’Algérie54, estime au sujet des motivations qui l’ont poussées à se présenter pour cette joute électorale, est sa parfaite conviction d’aller dans la bataille du terrain pour exprimer sa vision basée sur l’émergence de la culture citoyenne, au lieu de se confiner dans le parler stérile des espaces publics sans lendemain.
Pour Mourad Ghozali, les données aujourd’hui sont relativement différentes, d’où l’intérêt pour ce rendez-vous électoral, qui peut déboucher sur l’intronisation d’une nouvelle élite susceptible de porter haut la main les préoccupations des citoyens.
Concernant la liste de Amen Wahran, l’invité d’Algérie54, estime qu’elle renferme des compétences certaines dans divers secteurs, capables de devenir une force de propositions aux problèmes que connaît le pays, notamment ceux liés aux volets socioéconomiques.

Pour ce qui est du nerf de guerre, à savoir le financement de la campagne électorale, Mourad Ghozali, note que malgré l’handicap de cet important élément dans le bon déroulement de la campagne, la liste Amen Wahran a compté sur ses propres moyens financiers, qui demeurent modestes par rapport aux moyens mis par les partis politiques en lice, et compte réussir son pari le jour”J” avec l’implication des oranaises et oranais soucieux du devenir de leur wilaya à savoir Oran. Des oranaises et oranais qui ne jurent que par la rupture avec le passé en optant pour de nouveaux visages, de surcroit des compétences intégres dévouées à la cause citoyenne.

En conclusion, Mourad Ghozali appelle les oranaises et oranais à aller voter en masse pour faire barrage aux pratiques du passé, en choisissant par voie de conséquence les plus méritants à défendre le statut de cette wilaya, dépecé et violé par El Isaba et ses acolytes qui sont à l’affût