Hattou Mohamed Amine, candidat aux législatives : une opportunité pour sortir avec une nouvelle élite politique

0
186
Hattou Mohamed Amine, candidat aux législatives : une opportunité pour sortir avec une nouvelle élite politique

Issu d’une famille de patriotes, connu pour être un militant politique depuis au moins trois décennies et disposant d’un lot de bagages inestimable, Hattou Mohamed Amine, s’est frayé un chemin professionnel réussi, qui n’a rien à envié à son parcours politique, lui permettant de gagner en respect et en considération, non seulement dans la wilaya d’Oran, mais dans les quatre coins du pays.

Algérie54 a accueilli dans son siège Hattou Mohamed Amine, candidat de la liste Al Badil (43).

D’emblée, l’invité d’Algérie54 notera que ses motivations pour postuler à cette joute électorale, s’inscrit dans le cadre de ses convictions de la réussite du processus démocratique pour l’édification d’une Nouvelle Algérie, entamé par le Hirak le 22 février 2019, suivi par la présidentielle du 12 décembre 2019, et l’amendement de la constitution par voie référendaire le premier novembre 2020.
Selon Hattou Mohamed Amine, le prochain scrutin, est une opportunité pour sortir avec une nouvelle élite politique, susceptible d’assoir de nouvelles mœurs politiques, qui cautionneront la rupture avec les pratiques du passé.

Hattou Mohamed Amine estime nécessaire, que l’élection du 12 juin prochain, pourrait introniser une assemblée populaire nationale, bien ancrée sur le plan populaire et bien représentée, et qui pourrait réhabiliter la mission du député consistant à exercer pleinement ses missions dans la législation, le contrôle, la transmission des préoccupations des citoyens et surtout exercer pleinement son pouvoir législatif, au lieu d’être une simple chambre d’enregistrement.
Pour ce qui est du financement de la campagne, l’invité d’Algérie54, indique que sa liste Al Badil, est engagée pleinement dans le bannissement de l’argent sale, persuadé que sa proximité avec la base populaire, et la confiance dont jouit les membres de sa liste, sont les seuls garants et capitaux, permettant d’intégrer la chambre basse du parlement.
En conclusion, Hattou Mohamed Amine, estime que la réussite du prochain rendez-vous électoral, passe par la sérénité, et constituera une étape décisive pour l’édification d’une Nouvelle Algérie.