Conférence Berlin 2: appel à hâter la réunification des institutions libyennes

0
79
Conférence Berlin 2: appel à hâter la réunification des institutions libyennes

Le chef de la diplomatie algérienne, Sabri Boukadoum, a appelé, mercredi, depuis la capitale allemande Berlin où il prend part aux travaux de la Conférence internationale sur la Libye, à “hâter  la réunification des institutions libyennes”, notant qu'”il n’y a qu’une seule Libye et par conséquent il doit y avoir des institutions unifiées”.

“La réunification des institutions libyennes, en particulier celles de la sécurité et de la défense, est primordiale non seulement pour la sécurité de la Libye, mais pour la région dans son ensemble”, a indiqué M. Boukadoum dans son allocution à l’ouverture des travaux de la Conférence internationale Berlin2.

Et d’ajouter ” Pour nous, il ne peut y avoir ni Ouest ni Est, ni Nord ni Sud. Il n’y a qu’une seule Libye et, par conséquent, il doit y avoir des institutions unifiées pour répondre aux aspirations légitimes du peuple libyen dans sa diversité et son intégralité ainsi qu’au aux préoccupations des pays voisins”.